Main - Animation


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something New

Aller en bas 
AuteurMessage
Queen Narissa
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Something New   Dim 9 Déc 2007 - 17:57

Titre original:Something new

Titre français: Something new

Titre québecquois:





Dates de sortie:

Avec:

Sanaa Lathan, Simon Baker Denny, Golden Brooks


Synopsis:

Kenya est une belle femme qui connait un grand succès professionnel. Cependant elle cherche toujours l'homme parfait, elle a d'ailleurs une liste en tête...

Réalisation: Sanaa Hamri

Durée: 1 heure et 39 minutes


Critique:

Autant le dire tout de suite: j'ai regardé ce film pour la simple et bonne raison qu'il y a un petit rôle de Donald Faison, alias Turk dans SCRUBS. Et après avoir vu une bande-annonce des plus sympathiques, SOMETHING NEW m'intriguait de nouveau. Toujours inédit en France et après un petit succès au box-office américain, il me tardait donc ce voir cette énième comédie romantique pas si classique que ça malgré quelques défauts évidents lors du visionnage du film.

La nouveauté dans le titre fait référence à la vie de Kenya, une jeune femme afro-américaine qui a tout pour plaire mais qui s'envenime la vie à force de faire des listes pour trouver l'homme idéal, tandis que son job lui prend de plus en plus de temps. Un jour, elle accepte un rendez-vous "à l'aveugle" et rencontre Brian, blanc et séduisant, mais le laisse en plan au milieu d'une conversation. Quelques jours plus tard, elle se rend à une fête donnée à l'occasion des fiançailles d'une de ses amies et retrouve Brian, auteur du magnifique jardin où la réception se tient. Elle accepte que ce dernier vienne chez lui pour utiliser ses talents, et se rend vite compte que malgré les interdictions de sa famille et de ses amies, elle se sent attirer par cet homme si charmant et différent d'elle.

Bien évidemment, SOMETHING NEW a tout de la comédie romantique mielleuse et ses règles établies: une jeune femme dépassée par son job (qui a dit BRIDGET JONES ?), un homme totalement différent d'elle mais qui semble parfait, un contexte social léché, et une famille différente des préoccupations de l'héroïne (qui a dit MON BEAU PERE ET MOI ?). Mais cependant, cette comédie romantique bien huilée marche bien, pour la simple et bonne raison que la réalisatrice et la scénariste sont arrivées à détourner certaines règles du genre au cours des scènes les plus drôles. Lorsque l'héroïne arrive ainsi à un rendez vous, la première chose qu'elle fait est de regarder le visage des hommes à qui elle dit bonjour avant de voir leurs défauts notoires: l'un est déjà marié, l'autre a d'énormes tétons tandis que le troisième a un ongle énorme au petit doigt de la main. Une technique qui ralentit la musique pour accentuer l'effet, chose qui marche très bien aussi lors du générique où la pauvre Kenya voit autour d'elle des couples le jour de la Saint Valentin, alors qu'elle est résignée à finir son jogging le plus rapidement possible. Cette méthode est aussi appliquée lors du premier rendez vous entre Brian et Kenya, marchant dans une forêt magnifique avant qu'un orage vienne tout gâcher et rendre l'héroïne hystérique à cause de ses cheveux. L'histoire se met aussi peu à peu en route, et on découvre une sorte de métaphore plutôt jolie entre les nouveautés dans la vie de Kenya: un nouveau petit ami pour un nouveau jardin ou encore une nouvelle coupe de cheveux. Malheureusement, l'histoire capote un peu par la suite.

Outre un rythme très mal organisé à partir de la première heure du film, le parti pris de la réalisatrice peut gêner, surtout lorsqu'on est un homme et qu'on est blanc. Car en effet, SOMETHING NEW parle surtout de la position des femmes dans la communauté afro-américaine, et des choix qu'elles doivent faire pour ne pas recevoir les reproches de tous leurs proches. Kenya évolue donc sans cesse en parlant à sa mère choquée de sa sortie avec Brian, à son frère qui est incapable de garder une petite amie et de respecter les autres, et à son père qui comprend enfin l'amour qu'elle porte envers ce jeune homme maintenant disparue de sa vie. Au fil du film, on découvre donc que les femmes ne sont pas respectées par les hommes dans cette sorte de hiérarchie stupide, critiquée par la réalisatrice qui semble elle aussi bien informée par la situation. Le problème est qu'au fond, cela n'importe peu. On se retrouve avec quelques clichés qui sont présents dans toutes sortes de comédie romantique, et le parti pris de dépeindre une soi disant société tombe à l'eau, notamment lorsque l'héroïne décide de choisir un bel homme choisi par ses parents. On sait pertinemment qu'elle reviendra avec Brian, mais le film tente pendant 10 minutes de nous montrer à quel point un choix peut être difficile à assumer par la suite. Chose à laquelle on ne croit pas forcément.

Mais ce qui marche surtout dans le film, outre une réalisation très agréable et linéaire sans rester insipide (il faut voir les tours de force étonnants lors du générique pour le comprendre, et ce n'est que le premier film de la réalisatrice), c'est surtout l'achimie entre les acteurs qui se fait fortement ressentir. L'opposition entre Kenya et Brian marche non seulement grâce à des éléments simples (elle déteste les chiens, il a un labrador, il écoute de la musique arabe dans sa voiture, elle reste timide aux rendez-vous amoureux), mais aussi car le couple de Sanaa Lathan et Simon Baker marche bien. L'héroïne de ALIEN VERSUS PREDATOR (ça refroidit tout de suite) et le très bon acteur de LAND OF THE DEAD (malgré ses répliques minables dans le film de Romero) forment un duo efficace, grâce au rôle très complexe en apparence de Kenya et à l'humour de Brian, particulièrement de mise lorsqu'il arrive à une réception habillée avec des vêtements d'un guitariste espagnol trop petits pour lui. Et bien entendu, Donald Faison incarne avec hilarité le frère de Kenya, offrant deux moments de pur bonheur au spectateur: son arrivée dans le jardin où il ignore totalement Brian et fait peur à sa sœur, et le dîner familial où il répète comme un enfant le fait que Kenya sorte avec un blanc.

Bien entendu, SOMETHING NEW ne restera en rien dans les annales de la comédie, de la comédie romantique et du cinéma en général. Cependant, le film se laisse regarder sans déplaisir malgré une grosse baisse de régime vers la fin. Avec des dialogues plutôt bien écrits et quelques scènes croustillantes, il a tout pour plaire aux amateurs du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Something New
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Main - Animation :: Culture :: Cinéma-
Sauter vers: